L’humour passera t’il l’été ?

En ce mois de juillet 2010 le feuilleton de l’éviction de Stéphane Guillon et Didier Porte bat son plein.

Inutile de se lamenter, de dire « c’était mieux avant », de porter aux nues Desproges et Coluche. Il y a un problème avec l’humour en France.

L’humour dérange, il interroge et il a cette faculté de nous aider à franchir la fameuse ligne jaune. D’ailleurs que représente la fameuse ligne jaune et où se situe-elle ?

Que reproche-t-on à ces deux humoristes. On leur reproche d’avoir franchit la fameuse ligne jaune. Oui cette ligne qui sépare le bon humour de l’humour insultant, le bon humour de l’humour irrévérencieux… Dans certains milieux on leur reproche de ne pas plaire à notre président. Mais bon on n’est pas en Italie et ce n’est pas Silvio Berlusconi qui dirige le service publique, il ne faut pas déconner non plus !

Cette semaine Jean-Luc Hess a été interviewé sur l’antenne de France inter pour expliquer ces choix éditoriaux. On a pu lors de cette intervention entendre «On leur a laissé une complète latitude », «Sur France inter L’humour à toujours sa place », « Je ne suis pas là pour me faire insulter tous les matins »…

Je comprends qu’il faille avoir une ligne éditorial sur une radio mais on ne peut pas reprocher à des personnes de dépasser les limites si on ne leurs dit pas où elles sont !

D’ailleurs pour enfoncer le clou, je vous mets ces documents :

Un dessin de Cabu paru dans Charlie Hebdos montrant Philippe Val (le patron de france Inter ex Patron de Charlie Hebdos) en train de sodomiser François Léotard alors ministre de la culture :

philippe val sodomise léotard

Et la dernière chronique Stéphane Guillon sur France Inter (on entend les trémolos dans la voix à la fin de son papier).

Grand maître L