Une petit astuce bien pratique

Nous sommes tous confronté à cette problématique lorsque l’on développe un site web en local pour ensuite le déployer sur un serveur de production.

A chaque mise en production, il faut changer le base URL de l’application, vérifier certains chemins, désactiver la console de débogage. Bref du temps perdu pour rien.

La façon la plus simple me fut suggéré par Nicolas d’utiliser la variable d’environnement pour détecter le domaine sur où nous nous trouvons et en suite faire un if.

Pour cela PHP a la méthode native de PHP qui va bien :

echo $_SERVER['SERVER_NAME'];
heitzbanner

Développement d’une class PHP pour Heitz SYSTEM

La classe a beaucoup évolué, elle est maintenant disponible avec composer :

require " json-heitz/json-heitz": "dev-master"

et hop !

Heitz System est un ERP ou PGI pour les francophones, spécialisé dans la gestion des salles de remise en forme proposé par Heitz international. Ils existent depuis de nombreuses années sur ce marché.

Depuis-peu, il est possible de s’interfacer avec celui-ci via un web service qu’ils ont mis en place. Les échanges sont réalisés grâce à Javascript Object Notation autrement dit JSON. Depuis le temps que je leur casse les pieds les incites fortement pour qu’ils réalisent une interface…

L’éditeur propose donc un exemple de code basé sur la bibliothèque jQuery dont voici le code :

var IdentificationJson = 
{
   "status":0,
   "idErreur":0,
   "idSite": "AuthentificationBaseTest",
   "type":1,
   "email":"test1@heitzsystem.com",
   "code":"1",
   "idSession":0,
   "idClient":0
};

function SendIdentification(){
  $.ajax({
          type: "POST",
        dataType: "json",
        url: 'http://heitz.no-ip.com/json',
       data: IdentificationJson,
       dataType: "json",
       success:function(data){
       console.log(data);
   }
});
}

Le fait d’afficher les informations de connexion dans le code source du projet ne me conviens pas, c’est pour quoi j’ai décidé de proposer une class en PHP afin de masquer ces infos au tout venant et ainsi faciliter le traitement de ces informations dans d’autres projets tel que Magento, Drupal ou autres…

Je me suis appuyé sur la programmation orienté objet pour faciliter sa modularité et les éventuelles évolutions dans le temps car l’éditeur sort de nouvelle mises à jour régulièrement. Comme je suis super sympas (si,si..) je propose à tous le monde la source de mon code sur Bitbucket à la condition express que si ils l’améliorent, ils le propose à la communauté via un push request. La procédure est très simple, profitons en !

J’attend beaucoup de vos retours pour l’améliorer, n’hésiter pas à m’en faire.

@ bientôt grand Maitre L

free logo

Blocage des pubs par free, je suis d’accord ! #adGate

En ce début d’année, Free nous a fait un beau cadeau, lors de la mise à jour du FirmeWare 1.1.9 de la Freebox révolution, un système de blocage des publicités a été ajouté. De nombreuses voix s’élèvent actuellement pour dénoncer cette mise en place. On entend parler de refus de la neutralité du net, de solution démagogiques…

Même si le faite d’activer par défaut le système dans la box de Free ne me semble pas la meilleure idée. Subir un peu moins la publicité n’est pas pour me déplaire. Concernant la neutralité, jusqu’à preuve du contraire Free délivre un service ou la neutralité est garantie jusqu’à l’utilisateur, qui peux décider, c’est son choix d’activer ou désactiver cette option qui affichera ou non les publicités.

Il faut bien comprendre qu’à partir du moment où Le choix est laissé à l’utilisateur (le gestionnaire du réseau local), la neutralité et garantie. Je m’insurgerai si Free imposait cette solution à tout son réseau sans qu’il soit possible de la désactiver. La solution de Free est sans doute maladroite « Opt out » mais c’est une solution.

De nombreuses personnes utilisent adblock pour bloquer les publicités du coup, le Net qui reçoivent sur leur navigateur n’est plus neutre mais c’est leur choix de la même manière que je décide d’administrer comme bon me semble mon réseau local.

@ bientôt, Grand Maitre L

Benjamin Bayard et ce monde étrange qu’est internet…

Qu’est-ce qu’Internet ?

Beaucoup de personnes se demande si il faut « réguler », « civiliser » internet, ces questions ne se posent que si on a une vision parcellaire du fonctionnement de ce monde.

Voici la première partie d’une série de 3 conférences. Benjamin Bayard nous expose son point de vu. Je vous laisse le déguster sans modérations.


Qu'est-ce qu'Internet ? 1/3 – Conférence… par IUT-CERGY-PONTOISE

Grand Maître L

Diaballik épisode : 2

Chose promise chose due, voici le premier épisode d’une série d’interview que j’ai réalisé auprès Philippe LEFRANCOIS le créateur du jeu « Diaballik ». Au travers de cette série d’entretiens nous allons aborder de nombreux points comme :

  • L’historique du jeu Diaballik
  • Les opportunités de la plateforme iOs
  • Les difficultés rencontrées pour l’élaboration
  • Le Game Design
  • Les Idées pour l’avenir du jeu
  • Et bien plus encore…

Comme indiqué précédemment, il a décidé de porter sur iPad son jeu de stratégie sur plateau.

Sans plus attendre, voici la retranscription de nos premiers échanges.

  • Luc SANCHEZ : Bonjour Philippe, Tu es donc le créateur du jeu de stratégie sur plateau « Diaballik », peux-tu nous faire un rapide historique ?
  • Philippe LEFRANCOIS : Le concept à été créé en 2001 et le premier prototype est sorti quelques mois plus tard, la commercialisation effective a débuté en 2003 auprès d’un petit éditeur.
  • L.S : Pourquoi as-tu décidé de créer un jeu de stratégie au tour par tour ?
  • P.L : C’est avant tout la volonté de créer son propre jeu et d’y apporter des mécanismes pour le rendre très dynamique. Des retournements de situation peuvent intervenir à tout moment de la partie, contrairement à d’autres jeux où dès que l’on commence à perdre il est très difficile de remonter la pente.
  • L.S : Quelle a été la partie la plus difficile à conceptualiser au niveau de la tactique et de la stratégie ?
  • P.L : Comme il y avait une grande volonté d’avoir un jeu dynamique, le plus dur à été d’adapter le nombre de pions et de cases du plateau. Le prototype initial faisait 13 par 13 cases avec 9 pions de chaque côté, il a été réduit en 7 par 7 au cours de tentatives successives afin d’obtenir une partie rapide et toutefois assez complexe pour y trouver un intérêt. L’avantage de n’avoir que 7 pions est d’organiser une attaque et une défense en 1 seul tour. (Le joueur a la possibilité de réaliser 2 déplacements et 1 passe par tour).
  • L.S : Qu’est-ce qui t’a décidé de mettre deux balles (une par camp) plus tôt qu’une seule, comme on peut le voir couramment en sport collectif ?
  • P.L : C’est intervenu quasiment dès le départ, ce n’est pas très compliqué de se rendre compte que si on met une seule balle, il faut introduire des règles et des mécanismes complexes pour récupérer le ballon. Si les deux camps ont leur balle on peut oublier tout cela et simplifier les règles. Cela contribue à rendre le jeu plus rapide.
  • L.S : Peux-tu nous présenter ton cursus, d’où tu viens et quel est ta profession ?
  • P.L : J’ai une formation scientifique orientée informatique et télécommunications, depuis 15 ans je travaille dans l’informatique et actuellement dans une entreprise de télécom.
  • L.S : Pourquoi as-tu décidé de porter ton jeu de société sur iOs (iPhone, iPodtouch, IPad) ?
  • P.L : Plusieurs choses m’ont incité à le faire, tout d’abord les jeux de stratégie abstraits sont en perte de vitesse, cette plateforme (iOs), lui permettra de mieux se faire connaître tant sur le plan national qu’international.
    Pourquoi l’iPad ? Il me semble que la plateforme se présente très bien pour jouer à deux. Le côté tactile permet de retrouver les sensations que l’on pourrait avoir avec l’original.
    Venant de Windows et ne connaissant pas Apple, j’ai l’opportunité d’appréhender un nouvel OS et un nouveau langage : l’ « objective-c ».
    Enfin je n’avais jamais développé d’intelligence artificielle, c’est pour moi une motivation supplémentaire.
  • L.S : Je te remercie pour ce premier entretien, d’autres devraient bientôt suivre…

@Bientôt Grand Maître L

Internet Explorer 9 est libéré

C’est le 15 mars 2011 qu’Internet Explorer 9 (ie9 pour les intimes) est disponible en version final.

logo d'Internet explorer 9
Vous pourrez retrouver des informations dans cet article publié pour la sortie de la bêta publique. Microsoft nous à gâté avec un meilleur support de Html5 et de css3 ainsi que de nombreux corrections de bugs. Cette version réussi à faire un score de 95% au test acid3 là ou IE8 ne faisait que 17%. Cette version devra donc être plus appréciée des webmasters. Pour le télécharger c’est ici : http://www.microsoft.com/ Grand Maître L

Aidons les citoyens opprimés à acceder à internet

La FDN (French Data Network) plus vieux fournisseur d’accès internet français propose aux égyptiens de se connecter sur la toile avec un modem 56k gratuitement. Ceci leur permettra de contourner la censure instauré par l’état.

Voici le lien expliquant la démarche sur le site de fdn.

pour infos voici les identifiants :

  • +33 1 72 89 01 50.
  • (login: toto password: toto).

@ bientôt Grand Maitre L

Internet est en danger !?

Pour moi oui ! Bon OK, j’ai enfoncé ma porte ouverte je peux développer… Quand je dis « Internet est en danger », il est évident que je ne parle pas des protocoles qu’il utilise ou de son infrastructure, je parle de son fonctionnement, de sa philosophie, de ce qui se passe autour de nous et de la manière dons nous l’utilisons pour communiquer. Les régimes totalitaires ne s’y sont pas trompé un de leur plus grand jeux et de contrôler les accès au réseau des réseaux.

Monsieur Ben Ali ex dictateur de la Tunisie ex Président de la Tunisie à tenté par tous les moyens de museler la parole de ces concitoyens. Et le régime du Caire en fait de même. Les exemples de pays qui exercent un contrôle poussé des échanges numérique explose… On pourrait imaginer que ce que je viens de dire ne se passe que chez les autres… mais non. Les lois LOPPSI, HADOPI… sont des créations Franco-françaises, il faut être vigilant.

Il faut informer tous le monde qu’internet ce n’est pas que poster des vidéos de chats trop kikoulol !!! Internet c’est aussi et surtout un contrepouvoir, c’est la possibilité de rappeler à une minorité que les citoyens sont vigilants et qu’ils ont soif de s’exprimer.

Tous ces problèmes, j’en parlais déjà ici. C’est pourquoi à mon modeste niveau, je soutiens la quadrature du net en apposant une bannière. @ Très bientôt Grand Maître L

V for vendetta